18. Juni 2023

Suzanne Valadon posant pour le peintre tchécoslovaque Vojtěch Hynais, 1891

par Virginie de la Cruz
Suzanne Valadon posant pour le peintre tchécoslovaque Vojteˇch Hynais, 1891

Ort

Galerie 2

preis

Gratuit sur présentation d’un billet d'entrée aux expositions

Dauer

45'

Depuis la Renaissance italienne et jusqu’au XIXe siècle, l’image prévalente du nu en peinture était celle de la femme idyllique et éthérée, inspirée de la mythologie antique ou de l’histoire romaine. L’apparition de l’autoportrait féminin dans l’histoire de l’art, au dernier quart du XVIIIe siècle, marque une rupture avec le topos de l’idéal féminin. Alors qu’elle pose pour les peintres de renom de Montmartre au tournant du siècle, Suzanne Valadon exécute en 1883 sa première œuvre connue, un autoportrait au pastel. Au fil de son œuvre, elle réalisera une quinzaine d’autoportraits, certains significatifs de sa double position d’artiste et modèle. À partir des représentations photographiques de Valadon posant nue pour ses pairs, cette conférence propose d’analyser les enjeux de représentation du corps féminin dans l’histoire de l’art contemporain.