Notes on the scribble

Spectacles vivantsNotes on the scribble

Dimanche 23 janvier 2022 à 15h
suivi de la table-ronde : Quel avenir pour l’écriture manuscrite et la poésie ?

Lieu(x) : Auditorium Wendel
Catégorie : Spectacles vivants
Tarif : 5 €
Gratuit pour les titulaires du PASS-M et PASS-M Jeune
En anglais, traduction français en simultané
Public : Tout âge
Auteur : Kenneth Goldsmith and other means
  Poète, écrivain et professeur d’université.
Il est premier lauréat de poésie du MoMA, fondateur et éditeur d'UbuWeb, professeur de Uncreative Writing à l’université de Pennsylvanie.

Le grand poète new-yorkais, chercheur, critique et artiste présente sous forme d’une conférence-performance les diverses formes occasionnelles de notation telles que le gribouillis, le griffonnage, le gribouillage, le tag et la signature, lues à travers un prisme psycho géographique.

Théoricien mais également poète, Kenneth Goldsmith est cette figure qui, sur le modèle de l’art conceptuel, développe ses textes selon de nouvelles formes d’installations et de diffusions, réfléchissant aux nouvelles possibilités qu’offrent le numérique et internet – voire à la transformation radicale qu’elle génère sur notre appréhension de la littérature. Il est aux États-Unis l’un des champions d’un mouvement récent de « poésie post-Internet » : des formes qui utilisent Google, les moteurs de recherche, les blogs, et font de la corne d’abondance du Web leur matière première.

Son livre UNCREATIVE WRITING
"Publié en 2011, l’ouvrage de Kenneth Goldsmith est rapidement devenu un classique de la littérature conceptuelle américaine et sa traduction française par François Bon vient de paraître. Poète, artiste et théoricien, Goldsmith centre son essai sur la notion d’Uncreative Writing – ici traduite comme une « écriture sans écriture » – qu’il définit comme une conséquence de la révolution numérique. Comparant le bouleversement provoqué dans notre rapport à l’écriture par le passage à l’ère numérique au 21e siècle à la révolution engendrée dans la peinture par l’invention de la photographie au 19e siècle, cet essai s’interroge sur « le langage à l’âge numérique », afin de repenser la créativité dans un contexte où le développement d’Internet a induit de profondes modifications du langage."
Kenneth Goldsmith, L’Écriture sans écriture du langage à l’âge numérique‪
Trad. fr. F. Bon, Paris, Jean Boîte Éditions, 2018