Le ciel des possibles

Projets d'artistesLe ciel des possibles

Du 31 août au 13 septembre 2020
Mercredis, samedis, dimanches et jours fériés de 14h à 18h

Lieu(x) : La Capsule
Catégorie : Projets d'artistes
Tarif : Accès libre sur présentation d’un billet d’entrée aux expositions, sans réservation (sous réserve des places disponibles).
Public : Tout âge
Auteur : Gladys Bourdon

Le Centre Pompidou-Metz accueille en résidence l'artiste Gladys Bourdon du lundi 10 août au dimanche 13 septembre, dans le cadre du dispositif « Transat » lancé par le Ministère de la Culture pour venir en aide à la jeune création, en partenariat avec les Ateliers Médicis. Cette résidence est consacrée pour moitié à la création personnelle de l’artiste rémoise et pour moitié à la rencontre avec le public et la transmission.

Suite à une période de confinement où nous avons dû nous cantonner à côtoyer des espaces clos et restreints, il est aujourd'hui impératif de penser à redéfinir ces lieux du quotidien, et d'élargir nos frontières de l'imaginaire.

Le ciel des possibles est un dispositif généralisable qui prend la forme d'un laboratoire « à ciel ouvert » où il sera possible de révéler de nouvelles dimensions.
Une vue du ciel provenant d’Aladin — un atlas interactif du ciel — a été imprimée avec une trame bitmap sur une série de formats A4 afin de recouvrir une partie d'un mur, du plafond et du sol de la Capsule. Cet espace défini comme Le ciel des possibles, est un lieu en constante évolution où tout un chacun est invité à adopter de nouveaux points de vue.

Chaque morceau de ciel imprimé est au fil du projet remplacé par son interprétation réalisée en dessin, sur un même format A4, à la fois par le public et par l’artiste.
Le ciel des possibles est un atelier commun où Gladys Bourdon prend place de manière continue en partageant et en co-construisant l’œuvre.

Ce projet invite également à questionner la manière dont nous souhaitons voir le ciel et à quel point nous avons besoin de nous l'approprier.

Les technologies terrestres et spatiales actuelles nous permettent de produire des images relativement précises du ciel étoilé. Dans la limite des moyens dont nous disposons, il nous est donné à voir sous différentes longueurs d'onde, sous différents angles afin de pouvoir exploiter une grande diversité de données. Par ailleurs, selon les cultures, l'époque et la perception de chacun, l'image représentant le ciel est en perpétuelle évolution.