Ikuemän - version rue

Spectacles vivantsIkuemän - version rue

Samedi 04 septembre 2021 à 16h
Dimanche 05 septembre 2021 à 16h

Lieu(x) : Parvis du Centre Pompidou-Metz
Catégorie : Spectacles vivants
Discipline : Danse
Tarif : Accessible via le Pass 1 et 2 ou 10€/5€ en billet isolé
Public : Tout âge
Durée : 40'
Auteur : Rafael De Paula - Cie du Chaos

Rafael de Paula et et sa compagnie du « Chaos » font du déracinement et de la perte de repère la source de leur langage chorégraphique, dans leur dernière création, Ikuemän, version rue.

Ikuemän signifie « marcher » dans la langue des Kayapos, une tribu amazonienne du Brésil. Des nombreuses significations de ce mot naît un poème migratoire et naît une danse : la marche est au cœur de cette pièce de cirque dont les chorégraphies se déroulent au sein d’un espace dessiné par cinq mâts chinois érigés vers les cieux, dans lequel les interprètes évoluent aussi bien au sol que dans les airs. Se rencontrent alors le langage de la danse, qui a comme espace naturel l’horizontalité, et celui des acrobates au mât qui naît de la verticalité.

Dans cette pièce, le geste acrobatique et la danse symbolisent le déplacement humain et ses conséquences sur la société et sur l’individu dans notre monde globalisé. Perte de repères, déracinement, assimilation d’une nouvelle langue, métissage culturel, évolution des identités culturelles des peuples : pour certains ces changements réveillent la peur, pour d’autres, l’espoir. Ikuemän prend le point de vue de ces migrants et de ces expatriés.

Une tribu chimérique, aérienne et nomade prend vie sous les yeux du spectateur. Les mouvements et la musique nous emmènent dans une histoire de transformation, de solidarité et de survie.

En partenariat avec Passages Transfestival.

Découvrez le programme complet ainsi que les offres de billetterie du week-end "Brésil au cœur" au Centre Pompidou-Metz en cliquant ici.

Spectacle accessible aux personnes sourdes et malentendantes.

 

Rafael de Paula, né au Brésil puis exilé aux Etats-Unis, vit aujourd’hui en France. Il base son travail sur l’exploration de terrains chorégraphiques encore peu abordés avec le mât chinois. Pour lui, la pratique du mât peut accéder au statut de langage artistique porteur de sens. Un geste, un toucher, un envol, une sensation d’apesanteur sont des éléments de vocabulaire de ce langage. C’est à travers le corps et le poésie du cirque qu’il veut déclencher chez le spectateur des émotions.


Co-production version rue : Passages Transfestival, Réseau Grand Ciel, Cirk’Eole, Montigny-lès-Metz
Avec le soutien de l’Agence
culturelle Grand Est 

Auteur & chorégraphe : Rafael De Paula
Assisté par :
Chloée Sanchez
Avec :
Harold De Bourran, Béa Debrabant, Joana Nicioli, Rafael De Paula, Ward Mortier, Hector Diaz-Mallea
Costumes : Yolène Guais
Création sonore & musique live :
Frédéric Marolleau
Régie générale
: Nicolas Joubaud 

Production diffusion : Aizeline Wille
Co-production : Plateforme 2 Pôles Cirque en Normandie - la Brèche à Cherbourg et le Cirque, Théâtre d’Elbeuf, Le Manège-Scène nationale de Reims, Les Subsistences- Lyon, Théâtre d’Arles
Soutien :
DGCA-Aides à la création, Drac Grand Est - Aide à la création, Conseil Régional Grand Est - Aide aux projets de création, Fondation OVE , Adami, La Culture avec la copie privée