Français

Chagall. Le passeur de lumière

ExpositionsChagall. Le passeur de lumière

Du 21 novembre 2020 au 15 mars 2021

Lieu(x) : Galerie 3
Catégorie : Expositions
Public : Tout âge

« Le vitrail est exaltant, il lui faut de la gravité, de la passion. Il doit vivre à travers la lumière perçue. » Marc Chagall

Du 21 novembre 2020 au 15 mars 2021, le Centre Pompidou-Metz consacre une exposition à Marc Chagall, explorant l’importance du vitrail dans l’œuvre de l’artiste.
Elle est conçue en partenariat avec le musée national Marc Chagall de Nice, où elle sera présentée dans une version renouvelée du 24 avril au 20 septembre 2021.

Les maquettes des vitraux réalisés pour de nombreux édifices entre 1958 et 1984, dans la région Grand Est (Metz, Reims, Sarrebourg), l’Allemagne voisine (Mayence), le sud de la France (Nice, Voutezac) et à l’international (Israël, Etats- Unis, Angleterre, Suisse) sont rassemblées et mises en correspondance avec un ensemble de peintures, sculptures, céramiques et dessins issus des collections du Centre Pompidou, du musée national Marc Chagall, de musées internationaux et de collections particulières. Les vitraux de la chapelle du Saillant, en Corrèze, déposés dans le cadre d’une opération de sécurisation, sont exceptionnellement montrés dans l’exposition.

Celle-ci éclaire l’histoire de chaque commande, dans le contexte de la reconstruction et d’un renouveau de l’art sacré après la Seconde Guerre mondiale. Insolites dans le parcours d’un artiste que les racines juives et l’expérience de l’avant-garde semblent a priori éloigner de la tradition du vitrail, ces commandes lui donnent la possibilité de se confronter à l’échelle monumentale de l’architecture et de toucher un large public. Elles offrent également à l’artiste un cadre privilégié pour déployer sa vision de la Bible, qu’il considère comme « la plus grande source de poésie de tous les temps » et qui occupe une place centrale dans son œuvre.

Entrepris dans la dernière période de sa carrière – prolifique et marquée par l’exploration de diverses techniques – , les vitraux de Chagall révèlent un langage personnel qui associe avec agilité les diverses cultures visuelles et mentales façonnant son imaginaire : celle de Vitebsk, la ville natale, où résonnent le yiddish, les histoires de la Bible et, au loin, les chants orthodoxes entonnés dans le miroitement des icônes ; mais aussi celle des avant-gardes découvertes à Paris, la fragmentation des formes cubistes et le flamboiement des couleurs du fauvisme.
Le peintre les interprète, les transforme, les combine librement au prisme de sa biographie et de l’histoire des églises, synagogue, mémorial et musées dans lesquels il intervient.
Les nombreuses esquisses préparatoires réalisées par Chagall mettent en évidence le processus de création des vitraux, résultat de l’association du talent du peintre au savoir-faire de Charles Marq et Brigitte Simon, maîtres-verriers héritiers d’un atelier créé à Reims au XVIIe siècle. Cette exposition est également l’occasion d’observer l’influence réciproque du vitrail et de l’œuvre peint et dessiné de l’artiste.

 

 

Cette exposition s’inscrit dans le cadre des célébrations des huit cents ans de la cathédrale de Metz, dont plusieurs vitraux ont été réalisés par Marc Chagall.

 

Commissariat :
Elia Biezunski, chargée de mission auprès de la directrice

Chargée de recherches :
Bénédicte Duvernay 

Comité scientifique :
Elia Biezunski, chargée de mission auprès de la directrice, Jean-Baptiste Delorme, conservateur du musée national Marc Chagall, Anne Dopffer, directrice des musées nationaux du XXe siècle des Alpes-Maritimes, Bénédicte Duvernay, chargée de recherches, Ambre Gauthier, historienne de l’art en charge du catalogue raisonné Marc Chagall, Nathalie Hazan-Brunet, conservatrice honoraire du musée d’Art et d’histoire du judaïsme, Emma Lavigne, présidente du Palais de Tokyo

L’exposition, conçue en partenariat avec le musée national Marc-Chagall de Nice, y sera présentée du 24 avril au 20 septembre 2021. Elle s’inscrit dans un cycle, entamé en 2015 (« Chagall. Tapisseries » en 2015 et « Chagall. Sculptures » en 2016) consacré aux différentes techniques pratiquées par Marc Chagall. Au musée national Marc-Chagall, l’exposition rendra compte de l’ensemble des projets de vitraux de Chagall par des oeuvres et par un multimédia.

Couverture du catalogue FolkloreLe catalogue de l’exposition a été conçu comme un ouvrage de référence sur les vitraux de l’artiste. Le lecteur y trouve deux types de textes : d’une part, des essais abordant des questions transversales, d’autre part, des notices retraçant de façon claire et didactique l’histoire et le contexte de chaque commande. Richement illustré, le catalogue a bénéficié d’une campagne photographique spécialement réalisée pour l’exposition.

Sous la direction d'Elia Biezunski, avec le concours de Bénédicte Duvernay

Édition du Centre Pompidou-Metz
Parution : 25/11/2020
216 pages – 42,00 €
ISBN : 978-2-35983-060-6

Mécène fondateur :

Logo Wendel


Avec le mécénat exceptionnel de

Logo Groupe UEM

 

Avec le mécénat de

Logo SANEFLogo Caisse d'Epargne Grand Est Europe



 


 

Avec le concours de
Logo Demathieu Bard
 

En partenariat média avec

Logo La CroixLogo ARTELogo Républicain LorrainLogo RTL