Français

Le Centre Pompidou-MetzL'architecture

Image Entete: 

« En avançant sur le parvis et dans les jardins qui relieront le centre-ville de Metz et la gare au Centre Pompidou-Metz, le visiteur découvrira un édifice aux tons clairs et lumineux, puissant et léger à la fois, invitant à s’abriter sous son toit protecteur. Nous avons imaginé une architecture qui traduise l’ouverture, le brassage des cultures et le bien-être, dans une relation immédiate et sensorielle avec l’environnement. »

Shigeru Ban et Jean de Gastines

Des volumes remarquables

L’architecture du Centre Pompidou-Metz présente des spécificités peu communes. Les volumes remarquables de sa grande nef, la diversité des lieux d’exposition, qui alternent entre grands plateaux libres et espaces plus intimistes, sont propices à l’inventivité et aux surprises pour le visiteur.

Jamais figés, les espaces d’exposition peuvent être modulés pour permettre des lectures originales de l’art moderne et contemporain.

L’édifice se présente comme une vaste structure de plan hexagonal, traversée par trois galeries. Il se développe autour d’une flèche centrale qui culmine à 77 mètres, clin d’oeil à la date de création du Centre Pompidou : 1977...

A l’intérieur, l’ambiance générale est claire, avec sa toiture en bois blond, ses murs et structures peints en blanc et ses sols en béton surfacé gris perle. La toiture, le traitement de la relation intérieur-extérieur et les trois galeries d’exposition sont le résultat de partis pris architecturaux très novateurs.

D’une surface de 8 000 m2, entièrement réalisée en bois, la charpente est composée de modules hexagonaux, ressemblant au cannage d’un chapeau chinois.

 



Elle est recouverte d’une membrane étanche à base de fibre de verre et de teflon (PTFE ou Poly-Tetra-Fluoro-Ethylène).

Sous cette grande couverture, trois galeries, en forme de tubes parallélépipédiques, se superposent et se croisent. Leurs extrémités, semblables à de larges baies vitrées, dépassant de la toiture et sont orientées sur différents points clés de la ville, comme la Cathédrale, la gare ou encore le Parc de la Seille, donnant ainsi à voir aux visiteurs de véritables « cartes postales » de la ville de Metz.

L’ensemble évoque un vaste chapiteau entouré d’un parvis et de deux jardins. Au total, le bâtiment se développe sur une surface de 10 700 m2.

Les espaces d’exposition occupent 5 020 m2, auxquels s’ajoutent d’autres espaces susceptibles d’accueillir des oeuvres : les jardins, le forum, les terrasses des galeries.

A l’arrière du Centre Pompidou-Metz se situe le bâtiment support qui comprend les espaces administratifs et techniques du bâtiment.