Français

The great public sale of unrealized but brilliant ideas (la grande vente aux enchères d’idées brillantes mais non-réalisées)

Spectacles vivantsThe great public sale of unrealized but brilliant ideas (la grande vente aux enchères d’idées brillantes mais non-réalisées)

Vendredi 26 Novembre 2010 à 20h30

Lieu(x) : Studio
Catégorie : Spectacles vivants
Cycle : Parcours
Discipline : Performance
Tarif : 5€, 10€
Public : Tout âge
Durée : 120 minutes
Auteur : Sarah Vanhee
  Artiste, auteur et chorégraphe assistée par Hugues Reinert

Faites l’acquisition d’une œuvre qui n’a jamais été réalisée !

The Great Public Sale of Unrealized but Brilliant Ideas est le fruit d’une interrogation ludique sur le marché de l’art et la création de valeur dans le système artistique. Après avoir collecté auprès d’artistes internationaux des idées d’œuvres remarquables qui n’ont pu être réalisées, Sarah Vanhee les met aux enchères. Ces idées laissées pour compte – absurdes ou utopiques – reprennent vie en trouvant un nouveau propriétaire et acquièrent une valeur nouvelle dans le cadre de cette vente orchestrée par un commissaire priseur. Tout en proposant un événement divertissant, où chacun peut enchérir, l’artiste invite ainsi à s’interroger sur l’identité de ceux qui décident de ce qui est œuvre ou chef-d’œuvre : le public, les institutions ou le marché ? La vente sera organisée par Laurent Thomas – commissaire priseur de la maison Est enchère et expertisée par Béatrice Josse.

Vous pourrez donc acquérir (paiement par chèque ou en espèces) des idées des artistes suivant : - Fayçal Baghriche - Pierre Bismuth - Dominique Brun - Dector & Dupuy - Susanna Fritscher - Jochen Gerner - Prinz Gholam - Marco Godinho - Sebastien Gouju - Jerome Knebusch - Mischa Kuball - Daniel Larrieu - Maider Lopez - Jean-Christophe Massinon - Jean-Christophe Norman - Kataline Patkai - Laurence Payot - François Sarhan - Adam Vackar
en partenariat avec l’association des amis du Frac Lorraine et 49 Nord 6 Est – Frac Lorraine avec la participation Matthieu Cailotto, Anaïs Arzalier, Stefania Becheanu et Jeffrey Bonnetaud de l’Esamm et du pianiste Pierre-Emmanuel Klaine de l’école de musique du Sablon