Français

Un jour, quatre chefs-d’œuvres

Spectacles vivantsUn jour, quatre chefs-d’œuvres

Jeudi 3 Février 2011 à 18h00

Lieu(x) : Galeries
Catégorie : Spectacles vivants
Discipline : Music
Tarif : 5 € (tarif unique)
Public : Tout âge
Durée : 55 minutes
Auteur : György Ligeti, Gérard Grisey, Philippe Manoury, Brice Pauset
  Animation : Martin Kaltenecker, Musicologue

 Le concert débute avec Hora Lungâ, premier mouvement de la Sonate  pour alto (1991-1994) de Ligeti (5’). Il évoque l’esprit de la musique populaire roumaine qui a fortement marqué l’enfance du compositeur.

Prologue pour alto et électronique (1976, 15’) de Gérard Grisey est la matrice pour alto de l’immense cycle Espaces acoustiques, pierre fondatrice de toute la musique spectrale. Une inscription sonore de l’ordre et du chaos, du délire et de la forme.

Pluton (1988), pièce pour piano et électronique de Philippe Manoury, appartient au cycle Sonus ex machina. En seront jouées deux parties, Toccata et Antiphonie (15’). Les partitions virtuelles permettent ici une « distorsion du temps mécanique de la machine par le temps flexible de l’interprète humain ».

Enfin, Perpectivae Sintagma I (1997) de Brice Pauset, pour piano et électronique (20’), repense la règle ancienne du canon. Le jeu entre la partition idéale dans l’ordinateur et l’imprécision naturelle du musicien crée un écart, une perspective toujours ouverte, même lorsque le compositeur en est le pianiste interprète.

En partenariat avec l’Ircam-Centre Pompidou et l’association Fragment.

Ircam–Centre Pompidou, Un jour, quatre chefs-d’œuvre Gérard Grisey, Prologue, pour alto et électronique : Geneviève Strosser, alto / Réalisation informatique musicale Ircam : Éric Daubresse Philippe Manoury, Pluton (Toccata et Antiphonie), pour piano et électronique : Sébastien Vichard, piano / Réalisation informatique musicale Ircam : Cort Lippe / Conseiller scientifique : Miller Puckette Brice Pauset, Perspectivae Sintagma I, pour piano et électronique : Brice Pauset, piano / Réalisation informatique musicale Ircam : Olivier Pasquet