Français

Mais c'est de la merde !?! Autour de la boîte de Piero Manzoni

Rencontres / conférencesMais c'est de la merde !?! Autour de la boîte de Piero Manzoni

Dimanche 3 Avril 2011 à 11h

Lieu(x) : Galerie 1
Catégorie : Rencontres / conférences
Discipline : Conference
Tarif : Accès libre pour les visiteurs munis d’un billet d’entrée à l’exposition
Public : Tout âge
Durée : 40 minutes
Auteur : Arnaud Dejeammes

Pour ce qui est des « bouses » ou autres « chiures », les artistes, à leurs heures, savent nous en donner leur pesant d’or…

Tout public a pu se surprendre en train d’attribuer à une œuvre, que d’autres tenaient au même moment pour chef-d’œuvre, le fameux mot en cinq lettres que Juliette Gréco aimait à épeler malicieusement dans l’une de ses chansons. Ce matériau, «merveilleusement utile» et «merveilleusement merveilleux» selon Robert Filliou, l’artiste Piero Manzoni, de manière littérale, en a fait « don » au marché de l’art, et par retombée à ses amateurs : invoquant à la fois les charmes de la cuisine italienne (conservata al naturale – la traduction anglaise sur la même étiquette laisse peut-être encore plus songeur : freshly preserved…) et de l’envolée de son industrie (prodotta ed inscatolata), il se transforme, au printemps de l’année 1961, en véritable « poule aux œufs d’or », indexant, après les avoir mises en boîte, ses propres excrétions fécales sur le cours du précieux métal.

Mais comme toute poule aux œufs d’or de la fable ésopienne, se révéler trop avide finit par tuer la poule dans l’œuf : « L’avarice perd tout en voulant tout gagner » écrira plus tard La Fontaine au même sujet. Autant la spéculation financière hautement éthérée sur le prix d’une boîte que son ouverture effective semblent compromettre l’esprit de l’œuvre. Si l’équivalence symbolique entre les excréments et l’argent, ou tout autre nom dont on voudra bien l’affubler, ne constitue pas une nouveauté intrinsèque (de chefs-d’œuvre peints au Moyen Age, par exemple, en passant par un sommet universel de la littérature romantique et bourgeoise – « Si notre or est fumier, en revanche, notre fumier est or. » – et ce jusqu’au freudisme), elle n’a de cesse de rappeler l’incroyable vanité de cette dernière : en tant que valeur d’échange, son existence toute relative ne dépend que du crédit, fût-il disproportionné, que l’on s’accorde mutuellement.

Arnaud Dejeammes est artiste et théoricien. Issu du Fresnoy, il a exposé et enseigné dans le supérieur, tant en France qu’à l’étranger, et termine son doctorat sur les revenants à Bordeaux. En prenant appui sur divers médias et paysages reculés, sa pratique s’attache à la dispersion de l’acte.

Dans la limite des places disponibles. Rendez-vous 10 minutes avant devant l'espace Ici et Là (Forum)