Français

Le Centre Pompidou-MetzL'architecture

Image Entete: 

Les architectes

Le 26 novembre 2003 a été retenu, suite à un concours international, le projet de Shigeru Ban Architects et Jean de Gastines Architectes, avec Philip Gumuchdjian Architects pour la conception du projet lauréat du concours.

Shigeru Ban

Shigeru Ban © Photo Didier Boy de la Tour


Né en 1957, Shigeru Ban est diplômé de l’Ecole d’architecture Cooper Union de New York. En 1985, il établit son agence à Tokyo, Shigeru Ban Architects.

Célèbre pour ses systèmes de structures innovants en tubes de carton, dont la «Maison de carton» (Yamanashi – Japon, 1995) fut l’illustration exemplaire, il a permis l’homologation du carton comme matériau de construction. En 2000, la renommée de Shigeru Ban en Europe est encore renforcée : il signe le Pavillon japonais de l’Exposition universelle de Hanovre.

Réalisée en 2002, sa «Maison paysage» (Shizuoka - Japon) est retenue comme un chef-d’œuvre de l’architecture jouant avec la transparence. Surplombant le Pacifique, elle est installée dans un paysage de bois et d’océan, et elle est pourvue de deux fenêtres longues de 20 m et hautes de 2,5m !

En 2005, à la demande du photographe Gregory Colbert, Shigeru Ban réalise le «Musée nomade» de l’exposition «Ashes and Snow». Assemblage ingénieux de containers et de tubes de carton, le «Musée nomade» est monté à New York, avant de poursuivre son voyage à Los Angeles puis au Japon. L’architecte japonais met aussi son ingéniosité au service des causes humanitaires en travaillant sur l’habitat temporaire. En 1995, après le tremblement de terre à Kobé au Japon, il crée ses maisons en tubes de carton pour venir en aide à la population. Il renouvelle ce soutien en Turquie (Kaysnali, 1999) et en Inde (Bhuj, 2001). Attentif au sort des réfugiés, il collabore avec le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés élaborant des abris d’urgence pour les victimes du génocide rwandais. En 2004, Shigeru Ban reçoit la Grande Médaille d’or de l’Académie d’Architecture.

Liberté et innovation sont les termes qui caractérisent le mieux le travail de Shigeru Ban.

 

 

 

Jean de Gastines

Jean de Gastines © Photo Didier Boy de la Tour

 

 

Né la même année que Shigeru Ban, en 1957, Jean de Gastines commence sa carrière chez Frank Gehry en Californie. Il collabore ensuite avec Aymeric Zublena à Paris. Depuis 1985, il dirige l’agence qui porte son nom, au sein de laquelle collaborent huit architectes. Jean de Gastines est l’auteur de stations thermales, résidences de tourisme, et de nombreux chais de vinification dans le Médoc et au Pays Basque français notamment, mais aussi en Afrique du Sud.

A noter, sa participation active à des événements comme la réalisation de la tribune présidentielle du 14-Juillet, de 1994 à 2004. En 2006, il est le lauréat du concours pour la création du nouveau Center Parc de l’Est de la France, comprenant 870 résidences touristiques construites entièrement en bois. En 2008, Jean de Gastines est désigné pour signer la scénographie de deux expositions du Musée du quai Branly : «Mingei» et «Upside down».

Jean de Gastines est associé à Shigeru Ban depuis 2000 pour tous les projets que celui-ci réalise en Europe. Outre le Centre Pompidou-Metz, deux autres réalisations communes ont vu le jour : l’Institut du canal de Bourgogne à Pouilly-en-Auxois, un ensemble de logements sociaux à Mulhouse, dans le cadre d’un projet expérimental conduit par Jean Nouvel, et de nombreuses structures temporaires dans le cadre de l’événementiel.

Jean de Gastines cultive à travers ses réalisations un certain art de vivre, celles-ci touchant toujours au bien-être.

 

 

 

 

 

 

Philip Gumuchdjian

Philip Gumuchdjian

 

Né en 1958 Philip Gumuchdjian est diplômé du Architectural Association et du Royal College of Art de Londres. Philip Gumuchdjian s’intéresse à l’architecture depuis sa découverte en 1976 du Centre Pompidou. Il commence sa carrière au studio de Richard Rogers en 1980 et y a travaillé pendant 18 ans pour en devenir Directeur associé. Il écrit avec Richard Rogers le livre sur le développement soutenable “Villes pour une petite planète » (le Moniteur).

En 1998, il établit son agence Gumuchdjian Architects et a réalisé la galerie Hauser & Wirth, le musée du Butler Family Collection, le Giant Recycled Paper Building, la Marylebone Performing Arts Centre à Londres, ainsi que le Think Tank en Irlande. Parmi ses projets non-réalisés figure le Tate Tower, le Dun Laoghrie Library à Dublin et une archi-sculpture avec Anish Kapoor.

Le Centre Pompidou-Metz est l’aboutissement de dix ans de collaborations informelles avec Shigeru Ban incluant le Paper Forest building de Kew Gardens à Londres.

Le cabinet a gagné plusieurs prix d’architecture, notamment le Prix National de l’Institut Royal des Architectes Britanniques (RIBA) 2008, et les Prix Stephen Lawrence en 2003 et 2010.

Philip Gumuchdjian enseigne l’architecture et le design urbain à l’école d’architecture UCL Bartlett et a été récemment nommé au comité des prix du RIBA.