Evening #6 - Timeless

Spectacles vivantsEvening #6 - Timeless

Samedi 9 décembre 2017 à 15h
suivi de Waterbowls

Lieu(x) : Studio
Catégorie : Spectacles vivants
Discipline : Lecture
Tarif : Billet unique pour Timeless & Waterbowls.
10 € / 5€ (Tarif réduit appliqué également sur présentation du billet d’accès aux expositions du jour).
Public : Tout âge
Durée : Timeless+Waterbowls : 75'
Auteur : Mariko Asabuki et Tomoko Sauvage, Timeless (lecture-concert), suivi d’un concert de Tomoko Sauvage

À propos de Timeless - Assortiment de pluies
Dans le roman Timeless*, la pluie tombe sans cesse. La pluie du printemps, celle du début d’été, la bruine, la pluie noire sur Hiroshima. La pluie causée par l’accident de la centrale de Fukushima. La pluie légendaire des fils à l’époque d’Edo. La robe portée par la mariée peut être décousue et les fils qui la composent peuvent se transformer en pluie. Les souvenirs météorologiques s'entrelacent dans le roman. Cette lecture créée pour le Centre Pompidou-Metz offre un assortiment des gouttes qui tombent dans le roman, accompagnées par les sons de Tomoko Sauvage.

Crédits
Texte : Mariko Asabuki
Mise en son : Tomoko Sauvage
Traduction : Ryoko Sekiguchi et Patrick Honnoré

* Timeless est publié dans la revue littéraire mensuelle Shincho (Ed. Shinchosha) de janvier 2016 à novembre 2017.

suivi du concert Waterbowls de Tomoko Sauvage

Mariko Asabuki
La romancière Mariko Asabuki, née en 1984, a connu un début de carrière extraordinaire. Son premier ouvrage, Ryuseki (Traces of Flow), a remporté le Prix littéraire Bunkamura Deux Magots en 2010. Son deuxième livre, Kikotowa, a remporté le prix Akutagawa. La richesse de son vocabulaire et ses réflexions sur le temps et la mémoire ont amené certains critiques à la rapprocher de Marcel Proust. Elle conçoit ses lectures avec des musiciens bruitistes et collabore avec des auteurs comme récemment avec Gōzō Yoshimasu et des artistes d’autres disciplines tel que le metteur en scène Norimizu Ameya.

Tomoko Sauvage
Née à Yokohama, au Japon, Tomoko Sauvage s’installe à Paris en 2003 après avoir étudié le piano jazz à New York. Elle s’intéresse à la musique indienne et étudie l’improvisation de la musique hindoustanie.
En 2006, après un concert de Ganesan, un virtuose de Jalatharangam instrument de musique carnatique traditionnel fabriqué avec des bols en porcelaine rempli d’eau, Tomoko Sauvage a immédiatement commencé à frapper des bols chinois avec des baguettes dans sa cuisine. Bientôt, elle réalise son propre instrument électro-aquatique. Sous forme de performances, d’installations et de compositions musicales, son travail est régulièrement présenté en Europe, en Asie et en Amérique. En 2016, elle commence un projet de musique visuelle «Green Music» en collaboration avec Francesco Cavaliere.

 

Logo Fondation Sasakawa