Stalker

FilmStalker

Dimanche 02 octobre 2011 à 16h00

Locations : Auditorium Wendel
Category : Film
Discipline : Film
Public price : 5 €
Public : All ages
Duration : 163'
Author : Andrei Tarkovski

La « zone » est un vaste no man’s land craint par la population et surveillé par la police. Un écrivain et un professeur tentent d’y pénétrer guidés par un « Stalker », qui lui seul connaît les règles de ce territoire et ose y entrer. Il les accompagne à la recherche de « la chambre » qui exauce les voeux de celui qui arrive à y entrer. Au fil de cette quête, chacun est contraint de révéler sa personnalité intime, ce qu’il cache au plus profond de lui-même... Le film d’Andreï Tarkovski a reçu le Prix spécial du Jury du Festival de Cannes et le Prix Luchino Visconti en 1980.

En VOSTFR

Le film a reçu un prix spécial au festival de Cannes en 1980 (date de première diffusion en France) et le prix des spectateurs du festival du film fantastique de Porto.

«On m’a très souvent demandé ce que représentait cette « zone ». Il n’y a qu’une seule réponse à donner : la « zone » n’existe pas. C’est le Stalker lui-même qui a inventé sa « zone ». Il l’a créée pour pouvoir y emmener quelques personnes très malheureuses et leur imposer l’idée d’un espoir. La chambre des désirs est également une création du Stalker, une provocation de plus face au monde matériel. Cette provocation, construite dans l’esprit du Stalker, correspond à un acte de foi.»
Andreï Tarkovski, le réalisateur, interviewé par Laurence Cossé - France Culture.

Andreï Tarkovski est un réalisateur soviétique né le 4 avril 1932 à Zavrajye près de Iourievets (Russie) et mort le 28 décembre 1986 à Neuilly-sur-Seine. Il a été enterré au cimetière orthodoxe de Sainte-Geneviève-des-Bois aux côtés d'autres personnalités russes dont Ivan Bounine.

Son œuvre teintée de mysticisme est l'une des plus originales du cinéma du XXe siècle. Andreï Tarkovski est souvent considéré par la critique comme un des maîtres du Septième Art, à l'égal d’Ingmar Bergman, Orson Welles, Luis Bunuel, Akira Kurosawa, Kenji Mizoguchi, Robert Bresson, Michelangelo Antonioni ou Federico Fellini (qui ont d'ailleurs tous été pour lui des modèles majeurs).

Empreintes d'une pensée orthodoxe slave et de panthéisme, ses œuvres explorent le basculement de l'Homme vers la folie ou tentent de franchir la frontière ténue séparant l'imaginaire du rationnel, créant une imagerie hypnotique et visionnaire où s'entrelacent tout un réseau de symboles d'origine païenne ou chrétienne et une série de figures poétiques alliant le profane et le sacré. La spiritualité, la présence de la terre et son union prophétique avec les trois autres éléments de la vie (eau, feu et air), la solitude des êtres, leurs rêves, leurs fantasmes, leur imagination et leurs tourments existentiels sont des thèmes chers à Tarkovski.

Andreï Tarkovski, Stalker, 1979, URSS
Distribution : Arkéion films