Nuit Blanche Metz

Live events and performancesNuit Blanche Metz

Vendredi 5 octobre 2012 à 20h

Locations : Centre Pompidou-Metz , Studio
Category : Live events and performances
Discipline : Installation
Public price : Entrée libre
Public : All ages
Author : Paleodictyon, Label visuel Anti VJ
Hakanaï, Adrien M / Claire B

Nuit Blanche-Metz est une manifestation artistique annuelle qui se déroule la veille de Nuit Blanche-paris. Typique, elle propose gratuitement l’ouverture au public des musées, institutions culturelles et autres espaces publics et/ou privés en les utilisant comme lieux d’installations artistiques décalés et inédits. Pour cette 5e édition, animée par la thématique "mobilis in mobile",  il sera proposé aux artistes de s’interroger sur le mouvement, en prenant comme point de départ les profondes mutations subies par la ville depuis quelques années. 

Une performance chorégraphique pour une danseuse et un volume d’images animées en temps réel.

Hakanaï : ce qui est fragile, évanescent, transitoire, entre le rêve et la réalité.
Dans la langue japonaise, Hakanaï définit ce qui est impermanent et ne dure pas. Mot très ancien, il évoque une matière insaisissable, associée à la condition humaine et à sa précarité, mais associée aussi à la nature. Il s’écrit en conjuguant deux éléments, celui qui désigne l’homme et celui qui désigne le songe. Ce collage symbolique et poétique singulier est le point de départ de cette partition pour une danseuse et des images en mouvement.

Un cube de tulle blanc constitue l’espace de cette performance. Un dispositif de quatre vidéos synchronisées projette sur les tulles un univers graphique en constante évolution, généré en direct et interprété par un artiste à la manière d’une «partition numérique». Le corps d’une danseuse entre en dialogue avec ces images en mouvement, formes simples et abstraites en noir et blanc, qui se comportent selon des règles physiques que les sens reconnaissent. L’expérience du spectateur est une aventure sensible où différents plans entrent en résonance : image, imaginaire, émotion, technologie, mouvement, son. La synchronicité entre réel et virtuel dissout la frontière qui les sépare, ils ne forment alors plus qu’un seul et unique espace. Par la rencontre du geste et de l’image se contaminent deux mondes, faisant naître un troisième espace, inattendu, situé à la frange de l’imaginaire et du réel, lieu de nouveaux possibles et détenteur d’une forte charge onirique et symbolique.

En septembre 2011, Adrien Mondot et Claire Bardainne créent avec leur compagnie l’exposition intitulée XYZT. Les paysages abstraits.
C’est lors du travail sur cette exposition qu’est né pour eux le désir d’habiter par une écriture chorégraphique une des œuvres. S’émancipant du projet originel, Hakanaï est devenu un projet plastique et scénique à part entière. Pour les spectateurs, il s'agit d'une expérience sensible en trois temps :
1- avant : l’espace de la performance peut être arpenté, par les spectateurs qui peuvent prendre la mesure de l’espace et vivre de l’intérieur ce monde visuel en mouvement : franchir la frontière de la scène et entrer dans le décor.
2- pendant : une écriture spécifique, performative, chargée de l’énergie de l’improvisation, du geste, dans une recherche d’un mouvement brut, non sophistiqué, réduit à son essence. Elle offre une grande liberté de recherche, avec la possibilité d’offrir la partition à plusieurs interprètes, danseurs et manipulateurs numériques qui en se l’appropriant la nuancent de leur caractère propre.
3- après : une fois la performance finie, l’espace redevient un lieu où les spectateurs peuvent interagir avec le dispositif, chargés de ce qu’ils ont traversé. Les régisseurs restent en place et manipulent les matières vidéos en complément des dispositifs automatiques.

Le travail de création de cette performance a débuté en juin 2012 et se nourrira de différentes restitutions publiques jusqu'en mars 2013.

www.am-cb.net

Horaires : 20:00 / 21:00 / 22:00 / 23:00
Durée : 25 min. environ

Équipe de création :
Conception / Adrien Mondot et Claire Bardainne
Danse, en alternance / Akiko Kajihara, Jung Ae Kim, Virginie Barjonet, Satchie Noro
Interprétation numérique, en alternance / Adrien Mondot, Claire Bardainne, Loïs Drouglazet
Création sonore / Christophe Sartori, avec Loïs Drouglazet
Design-construction / Martin Gautron
Dispositifs informatiques / Loïs Drouglazet
Regard extérieur / Charlotte Farcet
Régie générale / Laurent Lechenault
Administration, production et diffusion / Marion Gatier

Une installation de Simon Geilfus, Yannick Jacquet et Thomas Vaquié, artistes du label visuel ANTIVJ.
Pour l'édition 2012 de Nuit Blanche Metz, le label AntiVJ propose une installation visuelle et sonore qui viendra s'emparer de l'architecture du Centre Pompidou Metz.
Inspirée librement des travaux de recherche du spécialiste des fonds marins Peter A. Rona, cette pièce abolira les échelles en faisant se rencontrer la micro-architecture animale et la construction humaine.
Fasciné par les marques laissées dans les abysses par des créatures inconnues appellées Paleodictyon nodosum, il émet l'hypothèse que ces structures de forme hexagonale sont construites dans le but d'y cultiver des bactéries.
Tel un capitaine Nemo des temps modernes, Peter A. Rona arpente inlassablement les fonds marins pour y découvrir ces êtres vivants dont on ne connait que les mystérieuses architectures géométriques, rappelant de façon étonnante la forme hexagonale et la charpente du CPM.

Horaires : à partir de 22:00 jusqu'à 02:00
Durée : env. 12 minutes diffusé en continu

Direction artistique: Simon Geilfus et Yannick Jacquet
Création musicale: Thomas Vaquié
Création visuelle: Simon Geilfus, Yannick Jacquet, Romain Tardy
Producteur: Nicolas Boritch