Dé-livrance + Him

Live events and performancesDé-livrance + Him

Mercredi 30 mai 2012 à 20h

Locations : Studio
Category : Live events and performances
Cycle : Studiomatic
Discipline : Theatre
Public price : 10€/5€
Public : All ages
Duration : 60'
Author : Pardès Rimonim / Fanny et Alexander

Dé-livrance, par la Compagnie Pardès rimonim (Metz, France), avec les artistes invités bruxellois Pierre Megos et Clément Bonnin.
Performance sur le hasard pour deux comédiens et deux régisseurs.
Conception, écriture, mise en scène, jeu, régie performative, construction décor et création lumière : Clément Bonnin, Pierre Megos, François Paniel, Bertrand Sinapi et Amandine Truffy.
Langue : français.
La proposition de la compagnie Pardès rimonim, où agissent deux artistes bruxellois, Dé-livrance invite le spectateur à une expérience au cours de laquelle l’ensemble des décisions – décor, costumes, paroles... est confiée au hasard. Sommes-nous capables de jouer aux dés tous les éléments d’une performance théâtrale ? Qu’osera-t-on remettre au choix des dés ? Le vrai, le faux ne sont plus centraux, mais bien le comportement des interprètes dans un système absurde. Une forme de comique grinçant apparaît, devant ces personnes qui acceptent de remettre leurs actes et leur pensée, leurs choix politiques aux dés.

Teaser :

Him, par la compagnie Fanny & Alexander (Ravenne, Italie)
Relecture insolite du film « Le Magicien d’Oz » de L. Franz Baum.
Mise en scène : Luigi De Angelis.  Dramaturgie : Chiara Lagani. Jeu : Marco Cavalcoli.
Langue : anglais, surtitré français.
Dans le célèbre conte, la jeune héroïne Dorothy est transportée dans la ville d'Oz. Et, après un voyage initiatique, elle découvre que son magicien n'est pas un vrai magicien mais " un véritable artiste " : un ventriloque sachant utiliser les ballons de baudruche, les montgolfières, doué en illusions et autres chimères. Ses diverses apparences s'avèrent illusoires et mensongères. Mais étaient-elles réellement truquées ? Par ce conte, pour exprimer sur scène la fragilité du monde et la parodie du pouvoir, la Compagnie Fanny et Alexander a choisi une référence visuelle puissante. Celle de l'artiste plasticien Maurizio Cattelan: sur scène, un jeune Hitler pieux, agenouillé, sans doute objet d'un châtiment.Cet enfant suscite ambiguïté et fascination, tendresse et mensonge. Par la parole et la rhétorique, comment la manipulation du spectateur se formulera-t-elle ?
Him mêle habilement le cinéma, le théâtre, le noir et le blanc de la réalité avec les couleurs vivaces de la fantaisie. Him, c'est le talent. C'est aussi une prestation d'acteur et un travail sur la voix surprenant, époustouflant.