1917 - La Deutsche Kriegsausstellung Metz : armée, Croix-Rouge, œuvres sociales et propagande de guerre - la confusion des genres.

Talks / Conferences1917 - La Deutsche Kriegsausstellung Metz : armée, Croix-Rouge, œuvres sociales et propagande de guerre - la confusion des genres.

Dimanche 22 juillet 2012 à 10h30 et 11h45

Locations : Grande Nef
Category : Talks / Conferences
Discipline : Conference
Public price : Entrée libre avec un ticket d'entrée aux expositions
Public : Children
Duration : 60'
Author : Jean-Claude Laparra
  Docteur en histoire de l’université de Paris I-Panthéon-Sorbonne, est spécialisé dans l’étude de la Grande Guerre, plus particulièrement de l’armée allemande. Il est l’auteur ou le coauteur d’une soixantaine d’articles et de quinze ouvrages, dont l’un a été récompensé en 2007 par le prix Georges Sadler de l’Académie Stanislas de Nancy.

À partir d’une affiche de Carl Horn annonçant pour 1917 l’« Exposition allemande de guerre de Metz » (Deutsche Kriegsausstellung Metz), il se propose d’expliquer pendant une heure quel a été le contenu de cette manifestation et quel sens il faut lui accorder. L’intervention a d’ailleurs un titre explicite : « 1917 La Deutsche Kriegsausstellung Metz : armée, Croix-Rouge, œuvres sociales et propagande de guerre - la confusion des genres ».
La Kriegsausstellung montre des aspects historiques, artistiques, ethnologiques ainsi que techniques du conflit. Elle juxtapose des présentations thématiques avec une idée sous-jacente : la promotion de l’effort de guerre. Elle met notamment en valeur une sculpture monumentale en fer - un fantassin armé, coiffé d’un casque à pointe, tourné vers la France -, appelée le Feldgraue in Eisen. Une salle lui est dédiée et le visiteur peut y admirer la maquette ayant servi à concevoir sa version définitive. L’exposition comprend aussi des productions artistiques, transférées à Metz par l’armée allemande depuis des zones où elles étaient en péril. Elle inclut une centaine d’illustrations réalisées par le peintre officiel Ernst Vollbehr, accrédité par l’état-major général, et de nombreux matériels de prise observables de près. Elle est complétée par une animation confiée à la Société d’histoire et d’archéologie de la Lorraine (Gesellschaft für Lothringische Geschichte und Altertumskunde) et se traduisant par des conférences ainsi que des récitals de chansons populaires allemandes.
Cette Kriegsausstellung, organisée par la ville de Metz, a un but indéniable : recueillir des fonds au profit d’actions de la municipalité à destination de victimes directes ou indirectes du conflit. Aidée par l’administration militaire et soutenue par la Croix-Rouge, elle est en fait une activité de propagande se situant dans le cadre de la guerre totale. Son titre et la trentaine de thèmes abordés rendent évident ce véritable objectif.