Français

Early works

Spectacles vivantsEarly works

Samedi 19 octobre 2013 à 15h et 17h

Lieu(x) : Galerie 3
Catégorie : Spectacles vivants
Discipline : Danse
Tarif : Entrée libre avec un ticket d’entrée aux expositions
Public : Tout âge
Auteur : Trisha Brown
  Trisha Brown s’est fait connaître du public avec ses premières chorégraphies présentées dans les années 1960 au Judson Danse Theater de New York, vivier de la postmodern dance.
Elle est lauréate de nombreuses récompenses et doctorats honoris causa et membre honoraire de l’Académie américaine des Arts et des Lettres.

Le Centre Pompidou-Metz rend hommage à la chorégraphe New Yorkaise Trisha Brown en présentant huit de ses pièces fondatrices, les Early Works.

Dans les années 1970, avec sa compagnie toute nouvellement créée – et aussi un peu à défaut d’être invitée dans des lieux conventionnels –, Trisha Brown explore le territoire de son quartier new-yorkais, Soho, dont les rues, les toits et façades offrent un terrain idéal de jeu et d’expérimentation.

  • Accumulation (1971)
  • Floor of the Forest (1970)
  • Sticks I, II, IV (1973)
  • Figure Eight (1974)
  • Spanish Dance (1973)
  • Scallops (1973)
  • Corners Duet - extrait de Line up (1976)
  • Leanings Duets I, II (1970-71)

Ces pièces ont été réalisées par le National Endowment for the Arts American Masterpiece : Dance Initiative, administré par le New England Foundation for the Arts.

Les extraits entre guillemets proviennent de Terpsichore en baskets de Sally Banes (trad. Denise Luccioni).

Accumulation (1971)
Ce solo légendaire et plein d’humour est basé sur le dispositif très simple qui consiste à ajouter un geste à l’autre, un seul à la fois, en répétant la phrase qui s’allonge à chaque ajout.
« ... La première fois que Trisha Brown danse Accumulation, la pièce dure quatre minutes et demie, sur un air des Grateful Dead. La deuxième fois (1972), elle dure cinquante-cinq minutes, dans le silence. Dès que Trisha Brown sent qu’elle est capable de maintenir la précision du mouvement au fil de la répétition, elle complique les choses comme elle sait si bien le faire… »

Musique : “Uncle John’s Band”, The Grateful Dead
Durée : 3-4 minutes
Distribution originale : Trisha Brown

Floor of the Forest (1970)
Dans la version de 1969, « De vieux vêtements sont enfilés dans les mailles d’un treillis en corde, suspendu à hauteur des yeux du public. Deux danseurs se frayent un passage de vêtement en vêtement, s’habillant et se déshabillant à mesure qu’ils passent de l’un à l’autre [...] ».  

Chorégraphie : Trisha Brown
Musique : ambiance sonore
Décor : Trisha Brown
Durée : 15-20 minutes
Distribution originale : Trisha Brown, Carmen Beuchat

Sticks (1973)
Sticks se décline en différents exercices minutieux de calligraphie corporelle. Suspense, suspense.

Chorégraphie : Trisha Brown
Durée : 3-10 minutes

Figure Eight (1974)
Ou comment danser à l’unisson avec les yeux fermés.
« Chaque danseur ayant une notion différente du rythme, il se produit d’infimes variations, contrastant avec l’extrême précision du contenu ; et leur unisson, un moment décalé, finit par se rétablir.  »

Chorégraphie : Trisha Brown
Musique: métronome et signal d’arrêt
Durée : 5-7 minutes

Spanish Dance (1973)
« L’humour de Trisha Brown fonctionne ici à plusieurs niveaux : le style country, râpeux de la chanson contraste étrangement avec les positions grandioses, extravagantes et suggestives des danseuses. Ces dernières n’ont pas non plus l’air conscientes de se livrer à une parodie de flamenco, avec leurs petits pas, leurs balancements souples des hanches, leurs airs pince-sans-rire et leurs pantalons qui pochent. »

Chorégraphie : Trisha Brown
Musique : Bob Dylan interprétant Early Morning Rain de Gordon Lightfoot
Durée : 4 minutes
Performeurs : 5 danseurs
Distribution originale : Trisha Brown, Carmen Beuchat, Caroline Goodden, Sylvia Palacios et Penelope Newcomb

Genérique :
Fondatrice de la Compagnie et Chorégraphe : Trisha Brown
Direction artistique associée : Carolyn Lucas & Diane Madden

Directrice générale : Barbara Dufty
Directrice de la compagnie : Dorothée Alemany
Directrice technique : Hillery Makatura
Régisseur plateau : Carley Manion
Technicien : Dan Hansell
Diffusion à l’international : Thérèse Barbanel, Les Artscéniques
Chargée de production : Colette de Turville
Danseurs : Cecily Campbell, Neal Beasley, Tara Lorenzen, Megan Madorin,Tamara Riewe Jamie Scott, Stuart Shugg, Nicholas Strafaccia & Samuel Wentz

En partenariat avec l'Arsenal/ Metz en Scènes dans le cadre du festival EXP.EDITION #1, biennale de danse en Lorraine