Français

Alphaville

CinémasAlphaville

Dimanche 04 décembre 2011 à 17h30

Lieu(x) : Auditorium Wendel
Catégorie : Cinémas
Discipline : Cinémas
Tarif : 5 €
Public : Tout âge
Durée : 99'
Auteur : Jean-Luc Godard

Dans un monde futur, Lemmy Caution est envoyé par les pays extérieurs en mission à Alphaville, une cité déshumanisée, éloignée de quelques années-lumière. Il s’agit de mettre la main sur le professeur Von Braun qui est devenu le tout-puissant et dangereux maître d’Alphaville régi par un ordinateur dénommé Alpha 60. Guidé par un message de Dickson, le prédécesseur de Lemmy, celui-ci va tenter de « détruire Alpha 60 et de sauver ceux qui pleurent ».

Dans un monde futur, Lemmy Caution est envoyé en mission à « Alphaville » par les « Pays extérieurs », éloignés de quelques années-lumière. Il s'agit de retrouver la trace d'un certain Dickson, son prédécesseur, et de mettre la main sur un certain professeur Von Braun qui, jadis expulsé des Pays extérieurs, est devenu le tout-puissant et dangereux maître d'Alphaville. Sitôt arrivé, il est pris en charge par l'hôtel pour étrangers où rien ne manque, pas même les « séductrices d'État », dûment matriculées.

Réalisateur suisse, Jean-Luc Godard fait des études d'ethnologie à Paris. A la Sorbonne, il rencontre les 'jeunes Turcs' du cinéma français : Truffaut, Rivette, Rohmer, avec qui il rédige des critiques dans la revue des Cahiers du cinéma.
La sortie de son premier long métrage en 1959, A bout de souffle en fait l'un des réalisateurs phare de la Nouvelle Vague. Dès lors, il va chercher à réinventer la forme narrative du cinéma, à travers de nombreux films : Une femme est une femme (1961), Le mépris avec Brigitte Bardot (1963), Pierrot le fou avec Jean-Paul Belmondo (1965). Il expérimente ensuite la vidéo.

En 1980, il revient à un cinéma plus grand public qui attire des acteurs de renom. Il est sélectionné au Festival de Cannes trois fois pour Sauve qui peut la vie (1980), Passion (1982) et Détective (1985) et obtient le Lion d'or au Festival de Venise pour Prénom Carmen. Dans les années 1990, Godard fait un retour à l'expérimentation avec Eloge de l’amour. Dans sa perpétuelle volonté de « peindre les choses qui sont derrière les choses », Jean-Luc Godard est un véritable novateur qui a marqué l'histoire du cinéma français.

Jean-Luc Godard, Alphaville, 1965, France
Distribution : Tamasa Distribution