Français

22H13 (Ce titre est susceptible d’être modifié d’une minute à l’autre)

Hors les murs22H13 (Ce titre est susceptible d’être modifié d’une minute à l’autre)

Mardi 06 décembre 2011 à 20h30

Lieu(x) : Centre Pompidou-Metz
Catégorie : Hors les murs
Cycle : Instantané
Discipline : Theatre
Tarif : theatre-manufacture.fr
Public : Tout âge
Durée : 90'
Auteur : Pierrick Sorin

INSTANTANÉ ANTOINE DEFOORT / HALORY GOERGER / JULIEN FOURNET

Lieu du spectacle :
Salle Poirel à Nancy
Trajet en bus depuis le Centre Pompidou-Metz
Renseignements et inscriptions : reservations.spectacles@centrepompidou-metz.fr

Que fait l’artiste quand il est seul dans son atelier ? À quoi rêve-t-il ? Rêve-til seulement ? Est-ce qu’il dort ? Se ronge-t-il les ongles ? S’amuse-t-il ? Est-il en train de créer ? Et que crée-t-il alors ? Comment fait-il ? Tout le monde se pose un peu ce genre de questions. Et, à quelques exceptions près, il est rare que l’artiste y réponde. La création est un mystère – et parfois même pour celui qui crée. Pierrick Sorin, vidéaste et iconoclaste dont la réputation n’est plus à faire, a choisi de lever le voile en exposant face au public l’artiste dans son atelier.

« Le projet qui me tient le plus à cœur est la création d’un spectacle personnel.
22h13 - ce titre est susceptible d’être modifié d’une minute à l’autre est un one man show entre théâtre et performance visuelle, qui donne à voir et à entendre quelques instants choisis de l’activité quotidienne d’un vidéaste.

Grâce au procédé de l’incrustation, et comme j’ai pu le faire très souvent moi-même dans nombre de courts-métrages, l’artiste se dédouble sur les écrans. Il endosse simultanément plusieurs rôles. Il peut être à la fois chanteur, musicien, psychanalyste ou visiteur excentrique d’une galerie d’art.

Sous forme d’un journal de bord, exprimé principalement en voix «off», l’artiste, interprété cette fois par un acteur autre que moi-même, nous fait partager les réflexions et les doutes qui accompagnent, jour après jour, son travail. Il démythifie, au passage, la noble image du créateur.

Ce spectacle pourrait être assimilé à un « portrait d’artiste au travail»; mais son enjeu n’est pas tant de mettre en lumière un individu que le fonctionnement d’une pensée et d’une pratique relevant du bricolage et de la fantaisie. » Pierrick Sorin

Pierrick Sorin, né en 1960, est artiste vidéaste. Il réalise des courts-métrages et des dispositifs visuels dans lesquels il se moque, sur un mode burlesque, de l’existence humaine et de la création artistique.

Fervent pratiquant de l’auto-filmage, il est souvent l’unique acteur des histoires qu’il invente. Mais l’artiste est aussi un enfant de Méliès : il crée en particulier des petits théâtres optiques, mélanges d’ingénieux bricolages et de technologies nouvelles, qui lui permettent d’apparaître comme par magie, dans l’espace, sous forme de petit hologramme et parmi des objets réels.
Adepte d’une attitude artistique qui, tout en étant contemporaine et intellectuelle, reste accessible à un large public, Pierrick Sorin a créé des dispositifs audiovisuels appliqués à la communication événementielle.
Ainsi, il travaille avec Les Galeries Lafayette Haussmann, Cartier, Chanel, Renault, et participe également à la mise en scène et la scénographie de concerts et d’opéras.

Ses expositions sont présentées dans le monde entier de Sao Paulo à Moscou, en passant par Madrid ou Séoul, ainsi que dans les hauts lieux de l’art contemporain : Fondation Cartier, Centre Georges Pompidou, Tate Gallery de Londres, musée Guggenheim de New-York, Metropolitan Museum of photography de Tokyo, Biennale de Venise...

Nicolas Sansier se forme au Conservatoire Régional de Nantes puis au Studio-Théâtre du CRDC, après un passage à la Clair Hand Academy (Irlande).

Il joue dans des pièces de théâtre mais également dans des opérettes et comédies musicales. On le retrouve ainsi dans La Négresse de François Lescot, Little Boy de Bernard-Marie Koltès et La Passion de Jean-Pierre Canet.

Dans le cadre de RING à la Manufacture – Centre dramatique national de Nancy

Pierrick Sorin, 22h13 (ce titre est susceptible d’être modifié d’une minute à l’autre)
Ecriture, mise en scène, scénographie et vidéo : Pierrick Sorin
Interprétation : Nicolas Sansier
Régisseur vidéo et trucages directs : Éric Perroys
Montage vidéo : Karine Pain
Fabrication décors : Cyril Cornillier, Xavier Hervouët
Régie générale et régie plateau : Peyo (Pierre Peronnet)
Création lumière : Peyo, Michel Le Borgne
Régie son : Franck Morel, David Geffard
Production : Theâtre du Rond-Point/Le Rond-Point des Tournees, Théâtre National de Toulouse, coproduction La Bâtie - Festival de Genève, Le Grand T